La visite de la Saatchi Gallery à Londres – Unveiled: new Art From The Midlle East

9 05 2009

Nous nous sommes pressés en famille (avec 2 de nos filles 4 et 5 ans) de nous rendre à la Saatchi Gallery à Londres avant la fin de l’exposition sur les artistes emergeants du Moyent-Orient.

La Collection Saatchi a rassemblé 21 artistes provenant principalement d’Iran, d’Irak, Liban, Palestine, dont voici la liste et les liens sur les pièces exposées à Londres

Diana Al-Hadid
Halim Al-Karim
Ahmed Alsoudani
Kader Attia
Nadia Ayari
Ali Banisadr
Shirin Fakhim
Shadi Ghadirian
Barbad Golshiri
Ramin Haerizadeh
Rokni Haerizadeh
Khaled Hafez
Wafa Hourani
Hayv Kahraman
Jeffar Khaldi
Laleh Khorramian
Farsad Labbauf
Tala Madani
Ahmad Morshedloo
Sara Rahbar
Marwan Rechmaoui

Dès la première salle, l’impression est que nous allons rencontrer un art accessible. En effet, la première pièce est une immense reproduction du plan de la ville de Beyrouth en caoutchou. Pari à moitié gagné pour une famille avec jeunes enfants, les enfants rentrent avec joie dans l’exposition. Ils trouvent d’un coup l’Art plus facile qu’on ne peut leur laisser croire.

beyrouthAu fond de la même pièce, on trouve une réplique de l’immeuble dans lequel l’artiste a vécu à Beyrouth. Une réplique quasi parfaite de blocs de béton empilés comme des cages à poules.


Deux surprises durant la visite:

La première est une sculpture en papier mâche de très grande taille réalisée par Will Ryman (le fils de Robert Ryman: le peintre). elle représente un homme en état alcoolique très avancé. il est avachi sur son lit. On retrouve autour de son lit au sol, des canettes de bières et de wisky, des chips Doritos, des mégots de cigarettes, des pentoufles, son chien sur son lit. La scène est très amusante et plus on s’approche de la sculpture, plus on apprécie la grande qualité de réalisation.

Ryman3Ryman4Ryman5ryman6Ryman7

Dans deuxième surprise est un spectacle hallucinant de fauteuils handicapé avec des vieillards dessus. Les fauteuils circulent dans toute la pièce sans pour autant se toucher grâce à des capteurs fixées sur leur armature. Il s’agit de vétérans des armées du monde entier habillés avec leur apparat et leurs décorations.


Voilà que s’achève notre journée marathon à Londres. La Saatchi Gallery mérite grandement son statut de faiseur de grands artistes grâce à sa sélection rigoureuse. Le lieu est magique par ses grandes salles qui honorent le travail des artistes qui y sont invités.


Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :