Interview Vidéo d’Ahmed Alsoudani (AlJazeera English)

25 01 2010
Publicités




Deux articles sur Richard Aldrich

23 01 2010

Voici un article paru en avril 2009 sur Richard Aldrich dans Art Forum magazine.

Ici un autre article:





Richard Aldrich (1975), un artiste à suivre

15 01 2010

Voici des tableaux réalisés par Richard Aldrich (1975):

Untitled
2008
oil, wax and wood on linen
84 x 58 inches
213.4 x 147.3 cm

untitled (four starts)
2009
oil, wax, pencil and wood on cut linen
84 x 58 inches
213.4 x 147.3 cm

Untitled
2008
Oil, wax and pencil on canvas
14 x 11 inches
35.6 x 27.9 cm

the searchers
2009
oil, wax and pencil on panel
13.5 x 11.5 inches
34.3 x 29.2 cm

From LM with Black Diamond
2005
Oil and wax on panel
15 x 11 inches
38.1 x 27.9 cm

PBTLA, 2005 Oil and wax on panel 51x38cm

BESS, 2005 Oil and wax on panel 37.5x28.5cm

Blue, 2005 Oil and wax on canvas 41x30.5cm,

Red Strip (with Blue) over Varnish Wash, 2006 Oil and wax on panel 50.8x38cm

Untitled (Palermo Interview), 2008 Oil, wax and wood on shaped canvas 38.5x30.5cm





Interview Vidéo de Christian Boltanski: Monumenta 2010

8 01 2010

Voici une interview de 7 minutes de Christian Boltanski sur son exposition au Grand Palais dans le cadre de Monumenta 2010 du 13 janvier au 21 février 2010.

Voici l’interview de 4 minutes de Catherine Grenier, commissaire d’exposition de Monumenta 2010.

________________________________________________________________________________________________

You can receive our articles for free on your email inbox, with more posts on contemporary art and emerging artists, etc. Just enter your email below:

CLICK HERE TO SUBSCRIBE





Ahmed Alsoudani expose en Solo à Berlin

13 12 2009

Je vous ai déjà parlé de plusieurs artistes du moyen-orient. Trois d’entre eux (qui ont ma préférence) sortent du lot et se nomment: Rokni Haerizadeh (Iranien), Ahmed Alsoudani (Irakien), et Tala Madani (Iranienne).

Ahmed Alsoudani a fui l’Irak pour les USA dans les années 2000 et a fini ses études artistiques à Yale University School of Art en 2007. Il a 35 ans. Il peint la guerre ou plutôt les guerres.

Ses tableaux sont en résonnance à la guerre en Irak et son lot d’attrocité. On retrouve les stigmates de la guerre sur ses tableaux avec les visages défigurés, les corps déchiquetés, les voitures explosées, le feu et les bombes.

On trouve aussi dans chacun de ses tableaux ou presque, une forme de re-naissance symbolisée par un oeuf cassé par le haut avec un enfant qui en sort. Peut-être le cycle de la vie et de la mort. Cliquez ici pour lire la suite





Art Basel Miami Dec. 2009 (1ère partie)

7 12 2009

Après 3 jours intenses de visite à la foire d’art contemporain de Miami, voici mes impressions:

Cette foire a été une vraie réussite avec plus de 250 galeries réunies dans le « convention centre » de Miami. L’espace était aéré et a donc permis d’apprécier les œuvres sans que l’on se marche dessus comme c’est malheureusement le cas à Art Basel de Bâle.

Première surprise: Il était quasiment impossible de trouver des artistes chinois. Pourtant il y a à peine 12-36 mois, les artistes chinois inondaient le marché avec des prix toujours plus hauts et des résultats dans les ventes aux enchères prestigieuses dont seul le ciel était la limite.

Les artistes du Moyen-Orient étaient aussi absents de la foire à part quelques rares exceptions. Cela tranche avec Art Paris Photo quelques semaines avant (au Carrousel du Louves) où le Moyen-Orient était à l’affiche. Cliquez ici pour lire la suite





Axel Geis – A la rencontre de Delacroix, Rembrandt, Goya

1 11 2009

Attiré par un je ne sais quoi dans la peinture d’Axel Geis, j’ai recherché d’où il pouvait tirer son inspiration artistique.

J’avoue que me replonger dans les peintres du 17ème, 18ème et 19ème siècle a été un moment de plaisir étant donné que toute mon attention se porte sur l’art contemporain et plus précisément sur des artistes de mon age ou presque; soit nés entre 1970 et 1980.

Quelle surprise de voir les toiles des plus grands maitres se confondent dans le travail d’Axel Geis.

Cliquez ici pour lire la suite