Les boites de biscuit se transforment en boites d’archive. On ne saura pas s’il y a quelque chose a l’intérieur

13 01 2010





La main de Dieu qui choisit au hasard les vies

13 01 2010





Les habits en croix posés sur le sol.

13 01 2010





Grand Palais – Ouverture de Monumenta 2010 – Christian Boltanski

13 01 2010





Monumenta 2010 – Le mur de l’entrée du Grand Palais

13 01 2010

Photo a l’entrée du Grand Palais





Interview Vidéo de Christian Boltanski: Monumenta 2010

8 01 2010

Voici une interview de 7 minutes de Christian Boltanski sur son exposition au Grand Palais dans le cadre de Monumenta 2010 du 13 janvier au 21 février 2010.

Voici l’interview de 4 minutes de Catherine Grenier, commissaire d’exposition de Monumenta 2010.

________________________________________________________________________________________________

You can receive our articles for free on your email inbox, with more posts on contemporary art and emerging artists, etc. Just enter your email below:

CLICK HERE TO SUBSCRIBE





Christian Boltanski représentera la France à la Biennale de Venise en 2011

8 01 2010

Christian Boltanski représentera la France à la 54e Biennale d’art contemporain de Venise en 2011, ont annoncé lundi la délégation aux Arts plastiques du ministère de la Culture et l’organisme Culturesfrance, rattaché au ministère des Affaires étrangères.

Né en 1944 à Paris, Christian Boltanski, qui vit et travaille à Malakoff (Hauts-de-Seine), est à la « Une » de l’actualité artistique de janvier. Il prépare activement l’exposition Monumenta 2010 qui sera présentée à partir du 13 janvier dans la nef du Grand Palais.

Baptisée « Personnes », son installation sera jumelée avec une autre exposition de l’artiste, intitulée « Après », qui se tiendra à compter du 15 janvier au musée d’art contemporain Mac/Val de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Christian Boltanski est « l’un des artistes majeurs de la scène contemporaine française », soulignent dans un communiqué le ministère de la Culture et CulturesFrance.

L’artiste a choisi comme commissaire Jean-Hubert Martin qui a dirigé plusieurs musées notamment celui d’art moderne du Centre Pompidou et le Museum Kunst Palast de Düsseldorf avant d?occuper son poste actuel de conservateur général du patrimoine.

Après Annette Messager qui a reçu le Lion d’Or de la Biennale de Venise en 2005, la France a été représentée par Sophie Calle en 2007 et par Claude Lévêque en 2009.

Voir les autres articles sur Christian Boltanski. Cliquez ICI !

(source AFP)

________________________________________________________________________________________________

You can receive our articles for free on your email inbox, with more posts on contemporary art and emerging artists, etc. Just enter your email below:

CLICK HERE TO SUBSCRIBE





Christian Boltanski – Le travail de mémoire

1 01 2010

L’œuvre de Boltanski est magique. Elle est très forte de sens sans pour autant que les éléments qui constituent son œuvre racontent un récit réel. En effet, Boltanski est le roi de l’illusion. Il invente un passé à la fois pour lui et pour les autres. Il n’est pas pour autant révisionniste. Il interprète.

En effet, un de ses projets se nomme « MONUMENT ODESSA ». Il utilise des photos floues de jeunes enfants qu’il encadre et les dispose au milieu de vieilles ampoules alimentées de vieux fils électriques qui s’entremêlent en étant négligemment disposés sur les portraits. Il ne fait aucun doute que ces enfants sont des enfants juifs qui ont péri dans les camps de la mort. Pourtant il ne s’agit en réalité que de photos anciennes sans qu’elles soient en relation avec ce passé si funeste.

Les ampoules paraissent vieilles et pourtant on les trouve encore dans le commerce. Les câbles électriques noires semblent appartenir à un passé très éloigné. Les interrupteurs sont de vieux interrupteurs. Il apparait évident à un observateur que tout ce matériel qui constitue l’œuvre est daté des années de guerre (1939-1945).

Pourtant, il n’en est rien. Il s’agit en fait du génie de Christian Boltanski. Rien est vrai et pourtant tout est vrai. Je dirais même que tout est tellement parfait que tout est vraisemblable.

Dans l’œuvre ci-dessous, on a l’impression d’être face à un monument en hommage à la mémoire des victimes des chambres à gaz.

ampoules

L’oeuvre ci-dessous fait partie de notre collection.

4-schwarz-weis-photographien-245-x-185-cm-bzw-605-x-505-cm-jeweils-unter-glas-gerahmt-17-gluhlampen-mit-kabeln-sowie-eine-biskuitdose-6-x-23-x-215-cm-mit-inneliegendem-hemd

Pour se rapprocher de qui est Christian Boltanski, il n’y pas mieux que de lire ses propres mots:

« Une grande partie de mon activité est liée à l’idée de biographie, mais une biographie totalement fausse et donnée comme fausse avec toutes sortes de fausses preuves. On peut trouver ceci dans toute ma vie : la non-existence du personnage ; plus on parle de Christian Boltanski, moins il existe. »

______________________________________________________________________________________

Voici en une courte biographie de Boltanski récupérée sur Wikipédia:

« Christian Boltanski est né à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans une famille juive et il est resté marqué par le souvenir de l’Holocauste. Il commence à peindre en 1958, à l’âge de 14 ans, alors qu’il n’a jamais connu de véritable scolarité ni suivi de formation artistique au sens traditionnel du terme. La plupart des tableaux qu’il réalise alors sont en majeure partie de grands formats représentant des personnages dans des circonstances macabres ou bien encore des scènes d’histoire.

Boltanski s’éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l’écriture, par des lettres ou des dossiers qu’il envoie à des personnalités artistiques. Il intègre à son œuvre des éléments issus de son univers personnel, et sa propre biographie, réelle ou imaginaire, devient le thème principal de son œuvre.

En couple avec l’artiste Annette Messager, Christian Boltanski est aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux artistes contemporains français. Il enseigne à l’école nationale supérieure des beaux-arts de paris et vit à Malakoff. »

________________________________________________________________________________________________

You can receive our articles for free on your email inbox, with more posts on contemporary art and emerging artists, etc. Just enter your email below:

CLICK HERE TO SUBSCRIBE