Exposition à Londres chez Orel Art

25 04 2009

Andrei Molodkin inaugure son nouveau projet :« Liquid modernity » dans le nouvel espace de la galerie OREL ART UK de Londres collée à la maison Philips de Pury.

Home page du site de la galerie OREL ART UK

L’exposition est de grande qualité et le lieu est magique par ses dimensions.

La première chose qui frappe lorsque que l’on découvre l’espace qui se trouve au 2ème étage, est le bruit sourd des pompes à pétrole qui alimentent une installation de 2 cages à barreaux. La première a des barreaux cylindriques remplis de pétrole qui se déverse d’un barreau à l’autre avec l’aide des ces fameuses pompes à pétrole.
La deuxième cage est identique à la première mais cette fois-ci est est lumineuse comme s’il y avait des néons très puissants à l’intérieur des barreaux.
Andrei m’explique qu’il ne s’agit pas de néons mais d’ampoules très puissantes. Ma question sur le néon permettait de savoir si Andrei allait commencer à travailler le néon comme un Martin Creed, un Dan Flavin ou bien la sino-luxembourgeoise Su Mei-Tse.
Et bien non, Andrei a centré son nouveau projet sur ces 2 cages de prison qui sont les répliques exactes de la cage dans laquelle Mikhail Borisovich Khodorkovsky est enfermé durant tout son procès en Russie.

Plus on rentre dans l’exposition et on découvre des parties de ces cages. D’une façon plus minimaliste, les barreaux à l’unité ou en petit nombre sont soit vide (remplis d’air), soit remplis de pétrole (le métier de Mikhail Borisovich Khodorkovsky) ou bien de SANG humain.

Là Andrei a tapé fort avec le sang. Les barreaux sont tachés à l’intérieur car le sang a séché dans la partie haute des barreaux. Dans toute la partie inférieure des barreaux on trouve du sang liquide.

Le travail d’Andrei se lit dans le temps et il faut connaitre son projet « COLD WAR II » avec ses blocs de plexiglas enfermant des messages (Human Rights, G8, Cold War II, Y€$, 9/11, $, Jésus, Mohammed,…) remplis de pétrole. Chacune des ces œuvres peuvent être connectées entre elles et ainsi le sens des messages devient encore plus évident lorsqu’Andrei Molodkin relie l’œuvre composé d’un grand « $ » avec « Human Rights ».

On est dans un monde qu’Andrei décrit sans prendre des chemins de traverse. Il dit ce que tout le monde pense tout bas. Il ne s’agit plus d’œuvres géopolitiques mais plutôt de « REAL-POLITIK ». Le clou est lorsque l’artiste nous explique que le pétrole qui coule dans ces œuvres provient de Tchétchénie, d’Irak, d’Iran ou de Russie.

From Wikipedia:

« Mikhail Borisovich Khodorkovsky (Russian, born June 26, 1963) is a Russian former Komsomol (Soviet youth) activist who became one of Russia’s oligarchs. In 2004, Khodorkovsky was the wealthiest man in Russia, and was the 16th wealthiest man in the world, although much of his wealth evaporated because of the collapse in the value of his holding in the Russian petroleum company YUKOS.[citation needed]

On October 25, 2003, Khodorkovsky was arrested at Novosibirsk airport by the Russian prosecutor general’s office on charges of fraud. Shortly thereafter, on October 31, the government under Vladimir Putin froze shares of Yukos because of tax charges. The Russian Government took further actions against Yukos, leading to a collapse in the share price. It purported to sell a major asset of Yukos in December 2004.

On May 31, 2005, Khodorkovsky was found guilty of fraud and sentenced to nine years in prison. The sentence was later reduced to 8 years. In 2003, prior to his arrest, Khodorkovsky funded several Russian parties, including Yabloko, the Communist Party of the Russian Federation, and even, allegedly, the pro-Kremlin United Russia.

In October 2005 he was moved into prison camp number 13 in the city of Krasnokamensk, Zabaykalsky Krai.

In March 2006, Forbes magazine surmised that Khodorkovsky’s personal fortune had declined to a fraction of its former level, stating that he « still has somewhere below $500 m ».

From YOUTUBE:





entrée de l’exposition

25 04 2009

Voici le titre de l’exposition.

Andrei a rajouté un sous-titre à « Liquid Modernity ». Il s’agit de « Grid and Greed ». Tout au long de l’exposition, on comprend instinctivement le terme « Grid » dont la traduction en français est « Grille » ou « Barreaux » de prison. Pour ce qui concerne « Greed » ou « Greedy », ça traduction est « avide à l’argent » ou sinon d’une manière plus figurée « l’argent pour l’argent coute que coute ».

Il s’agit ici du sort que Khodorkovsky qui s’est retrouvé derrière les « grids » (barreaux) car il était devenu l’homme le plus riche de la Russie et il commençait à gener le pouvoir politique qui devenait au même titre que Khodorkovsky  « greedy ».

Posted by ShoZu





grille gauche remplie de sang, grille droite remplie de pétrole

25 04 2009

Voici des morceaux de barreaux de prison. Celui de gauche est rempli de sang humain et celui de gauche de pétrole.





extrait minimaliste de barreaux vides et avec pétrole

25 04 2009





recto verso barreaux au sol

25 04 2009

Cette pièce reprend dans le concept de recto-verso les barreaux en lumière au recto et les barreaux remplis de pétrole en verso.





Andrei

25 04 2009

andrei molodkin





Das Kapital posés sur une étagére type prolétarienne de chez Mittal

25 04 2009

Posted by ShoZu