Interview Vidéo d’Ahmed Alsoudani (AlJazeera English)

25 01 2010




Ahmed Alsoudani expose en Solo à Berlin

13 12 2009

Je vous ai déjà parlé de plusieurs artistes du moyen-orient. Trois d’entre eux (qui ont ma préférence) sortent du lot et se nomment: Rokni Haerizadeh (Iranien), Ahmed Alsoudani (Irakien), et Tala Madani (Iranienne).

Ahmed Alsoudani a fui l’Irak pour les USA dans les années 2000 et a fini ses études artistiques à Yale University School of Art en 2007. Il a 35 ans. Il peint la guerre ou plutôt les guerres.

Ses tableaux sont en résonnance à la guerre en Irak et son lot d’attrocité. On retrouve les stigmates de la guerre sur ses tableaux avec les visages défigurés, les corps déchiquetés, les voitures explosées, le feu et les bombes.

On trouve aussi dans chacun de ses tableaux ou presque, une forme de re-naissance symbolisée par un oeuf cassé par le haut avec un enfant qui en sort. Peut-être le cycle de la vie et de la mort. Cliquez ici pour lire la suite





La visite de la Saatchi Gallery à Londres – Unveiled: new Art From The Midlle East

9 05 2009

Nous nous sommes pressés en famille (avec 2 de nos filles 4 et 5 ans) de nous rendre à la Saatchi Gallery à Londres avant la fin de l’exposition sur les artistes emergeants du Moyent-Orient.

La Collection Saatchi a rassemblé 21 artistes provenant principalement d’Iran, d’Irak, Liban, Palestine, dont voici la liste et les liens sur les pièces exposées à Londres

Diana Al-Hadid
Halim Al-Karim
Ahmed Alsoudani
Kader Attia
Nadia Ayari
Ali Banisadr
Shirin Fakhim
Shadi Ghadirian
Barbad Golshiri
Ramin Haerizadeh
Rokni Haerizadeh
Khaled Hafez
Wafa Hourani
Hayv Kahraman
Jeffar Khaldi
Laleh Khorramian
Farsad Labbauf
Tala Madani
Ahmad Morshedloo
Sara Rahbar
Marwan Rechmaoui

Dès la première salle, l’impression est que nous allons rencontrer un art accessible. En effet, la première pièce est une immense reproduction du plan de la ville de Beyrouth en caoutchou. Pari à moitié gagné pour une famille avec jeunes enfants, les enfants rentrent avec joie dans l’exposition. Ils trouvent d’un coup l’Art plus facile qu’on ne peut leur laisser croire.

beyrouthAu fond de la même pièce, on trouve une réplique de l’immeuble dans lequel l’artiste a vécu à Beyrouth. Une réplique quasi parfaite de blocs de béton empilés comme des cages à poules.


Deux surprises durant la visite:

La première est une sculpture en papier mâche de très grande taille réalisée par Will Ryman (le fils de Robert Ryman: le peintre). elle représente un homme en état alcoolique très avancé. il est avachi sur son lit. On retrouve autour de son lit au sol, des canettes de bières et de wisky, des chips Doritos, des mégots de cigarettes, des pentoufles, son chien sur son lit. La scène est très amusante et plus on s’approche de la sculpture, plus on apprécie la grande qualité de réalisation.

Ryman3Ryman4Ryman5ryman6Ryman7

Dans deuxième surprise est un spectacle hallucinant de fauteuils handicapé avec des vieillards dessus. Les fauteuils circulent dans toute la pièce sans pour autant se toucher grâce à des capteurs fixées sur leur armature. Il s’agit de vétérans des armées du monde entier habillés avec leur apparat et leurs décorations.


Voilà que s’achève notre journée marathon à Londres. La Saatchi Gallery mérite grandement son statut de faiseur de grands artistes grâce à sa sélection rigoureuse. Le lieu est magique par ses grandes salles qui honorent le travail des artistes qui y sont invités.






Christoph Büchel – Quelques installations en photo

27 04 2009




Christoph Büchel – Deux pièces lourdes de sens

27 04 2009

Christoph Buchël excelle dans les installations gigantesques qui sont pour la plupart des cas totalement in-collectionnables car elles nécessitent des espaces immenses (plusieurs centaines de m^2) ou bien parce qu’il faut creuser des tunnels ou éventrer des façades d’immeubles.

Il existe néanmoins quelques pièces de Buchël accessibles aux collectionneurs qui n’ont pas de musée.

Je vous propose 2 pièces qui font partie de notre collection et qui sont riches de sens.

La première pièce est un container de bagages (162cm x 198cm x 148cm). Ce container rempli de valises avait une bombe en son sein. Cette bombe a explosé. Le container est donc éventré et a subi une reconstitution à l’identique des méthodes utilisées par les administrations qui sont en charge de reconstituer les crashs des avions. Par ailleurs, toutes les valises sont stockées sur des rolls eux mêmes installés sur des palettes.

Container

La deuxième pièce est un arbre de noël reconstitué à l’identique de ceux que les soldats américains fabriquent et installent devant leur tentes en Irak pour fêter Noël. On retrouve d’ailleurs cet arbre de Noël dans une des vidéos d’un autre article de mon blog.

L’arbre de Noël est ingénieusement composé d’un baril de pétrole vide avec un fusil de combat fixé à sa vertical. Le fusil tient lieu de tronc à l’arbre et des barbelés sont fixés dessus pour en faire les branches. Pour agrémenter cet arbre de fortune, une guirlande y est enroulée autour des barbelés. S’agit-il d’une image de la vie au quotidien des soldats? (la guirlande représente l’incrédulité et les barbelés, leur quotidien?) Pour agrémenter le tout et instiller la culture américaine à des milliers de kilomètres de leurs maisons, les soldats américains y ont fixé les symboles de l’Amérique: des canettes de Budweiser, de coca-cola,…

xmas-tree-cbuchel





Ahmed Alsoudani (1975) – Irak

25 04 2009

L’artiste iraquien Ahmed ALSOUDANI fait parti des artistes le plus prometteur du moyen-orient et de la scène mondiale.

En effet, après avoir fuit l’Irak durant la guerre du golfe, il s’est installé aux USA sans pour autant connaître un mot d’anglais. Qu’à cela ne tienne, sa force intérieure dépasse largement les contraintes de la langue.

Quelques sites de très grandes qualité reprennent son parcours dans le détail et racontent ses oeuvres d’une manière extrêmement riche. Voici les liens vers ces sites.

SAATCHI GALLERY – LONDON
UNVEILED: NEW ART FROM THE MIDDLE EAST : Jan 30th – May 9th 2009

Voici d’autres peintures qui proviennent de la galerie GOFF&ROSENTHAL de New-York dont le solo show d’Ahmed Alsoudani démarre Jeudi 30 avril 2009, ainsi que les peintures de la collection de la Saatchi Gallery.

Article de presse sur la découverte d’Ahmed Alsoudani par la communauté des collectionneurs et des galeristes