La visite de la Saatchi Gallery à Londres – Unveiled: new Art From The Midlle East

9 05 2009

Nous nous sommes pressés en famille (avec 2 de nos filles 4 et 5 ans) de nous rendre à la Saatchi Gallery à Londres avant la fin de l’exposition sur les artistes emergeants du Moyent-Orient.

La Collection Saatchi a rassemblé 21 artistes provenant principalement d’Iran, d’Irak, Liban, Palestine, dont voici la liste et les liens sur les pièces exposées à Londres

Diana Al-Hadid
Halim Al-Karim
Ahmed Alsoudani
Kader Attia
Nadia Ayari
Ali Banisadr
Shirin Fakhim
Shadi Ghadirian
Barbad Golshiri
Ramin Haerizadeh
Rokni Haerizadeh
Khaled Hafez
Wafa Hourani
Hayv Kahraman
Jeffar Khaldi
Laleh Khorramian
Farsad Labbauf
Tala Madani
Ahmad Morshedloo
Sara Rahbar
Marwan Rechmaoui

Dès la première salle, l’impression est que nous allons rencontrer un art accessible. En effet, la première pièce est une immense reproduction du plan de la ville de Beyrouth en caoutchou. Pari à moitié gagné pour une famille avec jeunes enfants, les enfants rentrent avec joie dans l’exposition. Ils trouvent d’un coup l’Art plus facile qu’on ne peut leur laisser croire.

beyrouthAu fond de la même pièce, on trouve une réplique de l’immeuble dans lequel l’artiste a vécu à Beyrouth. Une réplique quasi parfaite de blocs de béton empilés comme des cages à poules.


Deux surprises durant la visite:

La première est une sculpture en papier mâche de très grande taille réalisée par Will Ryman (le fils de Robert Ryman: le peintre). elle représente un homme en état alcoolique très avancé. il est avachi sur son lit. On retrouve autour de son lit au sol, des canettes de bières et de wisky, des chips Doritos, des mégots de cigarettes, des pentoufles, son chien sur son lit. La scène est très amusante et plus on s’approche de la sculpture, plus on apprécie la grande qualité de réalisation.

Ryman3Ryman4Ryman5ryman6Ryman7

Dans deuxième surprise est un spectacle hallucinant de fauteuils handicapé avec des vieillards dessus. Les fauteuils circulent dans toute la pièce sans pour autant se toucher grâce à des capteurs fixées sur leur armature. Il s’agit de vétérans des armées du monde entier habillés avec leur apparat et leurs décorations.


Voilà que s’achève notre journée marathon à Londres. La Saatchi Gallery mérite grandement son statut de faiseur de grands artistes grâce à sa sélection rigoureuse. Le lieu est magique par ses grandes salles qui honorent le travail des artistes qui y sont invités.


Publicités




Rokni Haerizadeh fait partie de la collection de la Saatchi Gallery

26 04 2009

Dans le cadre de l’exposition « Unveiled: Newt Art From The Middle East » qui a lieu du 30 janvier au 9 mai 2009 à la Saatchi Gallery, des oeuvres de Rokni ont été selectionnées et se trouvent en cliquant sur ce lien.

La collection Saatchi a selectionné les 21 artistes du moyen orient qui ont le plus grand potentiel à leurs yeux.

Diana Al-Hadid
Halim Al-Karim
Ahmed Alsoudani
Kader Attia
Nadia Ayari
Ali Banisadr
Shirin Fakhim
Shadi Ghadirian
Barbad Golshiri
Ramin Haerizadeh
Rokni Haerizadeh
Khaled Hafez
Wafa Hourani
Hayv Kahraman
Jeffar Khaldi
Laleh Khorramian
Farsad Labbauf
Tala Madani
Ahmad Morshedloo
Sara Rahbar
Marwan Rechmaoui

Les artistes du moyen orient sont à l’honneur avec la très réputée Galerie Thaddeus Ropac à Paris, qui lance 3 semaines après la Saatchi Gallery sont exposition nommée « Raad o Bargh » avec 17 artists from Iran, group show entre le 19 février 2009 et le 27 mars 2009.





Rokni Haerizadeh’s Biography and Exhibitions

26 04 2009

BIOGRAPHY

1978 Born Tehran, Iran
Lives and works in Tehran, Iran

SOLO EXHIBITIONS

2008 The Donkey, The Pagan, The Bride, and Others, B21 Gallery, Dubai, UAE
2006 Dolme, Golestan Gallery, Tehran, Iran
Paintings and Drawings by Rokni Haerizadeh, The Third Line, Dubai, UAE
Solo, DAY gallery Tehran, Iran Paintings by Rokneddin Haerizadeh
2005 Paintings by Rokneddin Haerizadeh, The Third Line Dubai
2001 Im Wandel der Liebe zu uns selbst und des Gesichtsinns imallgemeinen, Maschenmode Galerie Guido W. Baudach, Berlin
2000 Hard candy – berlin, kuratiert von Fiona Drummond,
galerie wieland, Berlin

GROUP EXHIBITIONS

2007 Haft Negah, Niavaran Creation Centre Tehran, Iran
Within and Without, Iranian, Contemporary art exhibition, London Art Cologne, Germany
Wishes and Dreams -Iranian new generation emerges, Meridian International Center, Touring exhibition starting in Washington DC,USA
2006 Iran.com Iranian art today, Museum fur Neue Kunst, Freiburg,Germany
Drawing facing Design, Homa Gallery, Tehran, Iran
What film, Azad Gallery, Tehran, Iran
2005 Beijing Painting Biennale, China
Mah Gallery, Tehran, Iran
Second Generation, Assar Art Gallery, Tehran, Iran
2004 Gardens of Iran, Tehran Contemporary Museum of Art Tehran, Iran
Young Painters, Day Gallery, Tehran, Iran
2003 Lucky Charms Installation and performance, Golestan Gallery, Tehran, Iran
On the Road, Public art project, Tehran, Iran
Environmental Art Exhibition, Polour, Iran
2002 Atashzad Gallery (Sajadeha), Tehran, Iran
Golestan Gallery, Tehran, Iran
2001 Mural, German Embassy , Tehran, Iran
2000 Elahe Gallery, Tehran, Iran




Rokni HAERIZADEH – Peintre iranien – figurative painting

26 04 2009

Nous avons découvert le travail de Rokni Haerizadeh lors d’une exposition à la galerie Thaddeus Ropac à Paris intitulée:

Le soir du vernissage, il y avait beaucoup trop de monde pour apprécier quoi que ce soit. Alors, nous avons décidé de revenir quelques jours plus tard pour cette fois-ci être seuls dans la galerie et pouvoir discuter avec Thaddeus Ropac et Victoire (la galeriste).
Je suis tombé littéralement amoureux de la pièce la plus importante (en taille du moins) de l’exposition. il s’agit d’un triptyque de 3 mètres de haut sur 2 mètres de large, soit 3m X 6m au total.
Voici le tableau qui se nomme: « Alas, That our Love Song was Your Unfaithful Soldiers’ Serenade returning from
their conquest of the Prostitutes’ Fort « , 2008
Dans le catalogue de l’exposition, on trouve ce texte concernant Rokni:
« Rokni Haerizadeh has an amazing ability to submerge himself in the past; in memory, literature and tradition whilst being informed by modern pop culture. His upbringing in the Islamic Republic has led him to continually reassess his environment resulting in work that largely articulates social dissatisfaction amongst Iranians. Rokni Haerizadeh refers back to Persian History and literature to find material that he uses allegorically, making comparisons to the contemporary world. He will be showing an illustrative painting, the narrative for a poem by Ahmad Shamlou, a contemporary Iranian poet. »




Le travail de Rokni Haerizadeh – Private Mythologies works from 2005 to 2009

26 04 2009